Sur une année complète de location saisonnière, la clientèle varie selon la saisonnalité.

Je vais prendre l’exemple de la ville de Béziers, ville de taille moyenne, moyennement touristique et située à 15 km des plages méditerranéennes.

Au fil d’une année civile, dans cette ville, il est clair que les locataires pour raisons “touristiques” sont les plus fréquents en juillet-août. Il n’empêche qu’on remplit son agenda toute l’année, avec d’autres types de locataires.

1. Tourisme plage.

De mi-juin à fin août, ce sont les locataires les plus fréquents. Des personnes qui souhaitent profiter de la mer, tout en louant moins cher qu’en bord de plage.

En effet, dans les stations balnéaires, la location à la semaine avoisine souvent les 500-600 € par semaine en été.

Et bon nombre de touristes ne sont pas dérangés par le fait d’avoir leur pied à terre en ville. Ce n’est pour eux qu’un “dortoir”. Ils vont passer le plus clair de leur temps à la plage ou dans les parcs d’attractions ou en visite touristique. Le logement ne leur sert que de “demi-pension” : dormir, se laver, prendre le petit-déjeuner.

Si vous, en ville, vous louez entre 350 € et 500 € par semaine, alors vous attirez facilement ce genre de personnes.

2. Tourisme visite.

Si les “touristes plage” séjournent en général 1 semaine entière (ou 2-3 semaines), les touristes qui sont là pour visiter la ville ou la région font en général de courts séjours, entre 2 et 7 nuits.

C’est une clientèle à ne pas négliger, car ce sont eux qui vont contribuer à bien remplir votre agenda hors saison, et surtout mai-juin et septembre-octobre.

Donc, même dans une ville de taille moyenne (50.000 à 100.000 habitants), il y a suffisamment de brassage touristique pour remplir votre agenda. Il ne faut pas oublier que les touristes ne sont pas seulement des français. Il y a des étrangers, qui n’ont pas leurs vacances en même temps que nous. Et il y a également bon nombre de retraités, qui voyagent à tout moment de l’année.

On peut alors se demander s’il vaut mieux investir dans une ville vivante toute l’année, plutôt que dans une station balnéaire qui ne sera pleine que de juin à septembre. C’est une affaire de choix. Je préfère la ville que la station…

3. Pour le travail.

De plus en plus de personnes en déplacement pour leur travail recherchent des logements “meublés de tourisme”.

C’est souvent le même prix, voire moins cher qu’un hôtel ou qu’un appart’hôtel. Et c’est bien plus confortable.

Le gros avantage pour eux est le fait d’être assurés d’avoir leur propre cuisine et leurs propres sanitaires. Pas de douche “sur le palier” à partager avec les locataires d’une dizaine de chambres, comme c’est le cas dans certains hôtels modernes. Pas de cloison si fine qu’on entend tout ce qu’il passe dans la chambre d’à coté.

Il arrive qu’un locataire réserve plusieurs fois. 2 exemples :

  • J’ai eu une fois un binôme de plaquistes, qui sont venus à 6 reprises, du lundi au vendredi. Ils avaient un chantier dans ma ville (Béziers) et vivaient à 200 kms (Toulouse). Le bon plan, autant pour les locataires (qui sont heureux de loger dans un endroit sympa et n’ont pas à chercher pour chaque semaine un nouvel endroit) que pour le propriétaire, qui remplit son agenda pour plusieurs semaines en n’ayant affaire qu’à un seul client.
  • Il m’arrive de voir souvent Patricia (j’ai changé le nom par discrétion), qui vient régulièrement à Béziers (environ 2 fois par mois) pour 2 nuits, en semaine. Patricia est formatrice pour une grande chaîne de magasins de mode féminine. Je sais qu’avec Patricia, j’ai régulièrement 4 nuits par mois de louées (2 fois 2 nuitées, souvent le lundi et mardi soir).

On voit de plus en plus les entreprises elles-mêmes réserver pour leurs employés : sous-traitants de la SNCF, les plaquistes (cités ci-dessus)… Ces réservations sont intéressantes car il y a très rarement une annulation. A ce jour, je n’ai eu aucune annulation après réservation par une entreprise. De plus, ce genre de locataire est très respectueux des lieux. Que du bonheur ! 🙂

4. Raison personnelle, familiale.

Cette dernière catégorie de voyageurs est la moins fréquente, mais on en voit tout de même tout au long de l’année.

Ce sont souvent des personnes qui viennent rendre visite à leur famille, qui n’a pas la place pour les loger.

Ca peut être aussi pour un mariage, pour être près d’un proche hospitalisé, pour un concours de chant ou sportif qui dure plusieurs jours…

 

Conclusion

On voit bien que les raisons de voyager sont nombreuses et variées, autant pour la durée du séjour que pour sa période (hiver, été, semaine, week-end…).

Donc, n’ayez pas peur, lancez-vous dans le meublé de tourisme ! 😉


Recevez mon ebook gratuit : “La solution simple pour faire classer son meublé de tourisme”.

Recevez en avant-première l’accès à ma formation “meublé de tourisme rentable“.